Les niveaux de soins

Une des premières choses dont le médecin vous parlera lorsque vous serez à l’hôpital c’est le niveau de soins. Soyons clairs, le niveau de soins ne détermine pas le «comment» vous serez soigné et comment vous «traiteront» les soignants. Bien au contraire ! Le niveau de soins détermine plutôt ce que vous désirez comme traitement. Je vous explique.

Désirez-vous être réanimé ? Bien que parfois, la réponse semble évidente… ce ne l’est pas nécessairement ! Que ça soit clair : c’est loin d’être comme dans les films ou comme dans ces émissions de télévision ! Quand on masse un thorax, on peut briser des cotes. Quand on réanime quelqu’un, ce n’est pas en dix secondes ni en donnant un seul choc avec les palettes. Parfois, c’est long, très long. Des fois, le patient revient et il est loin d’être tiré d’affaire : il a manqué d’oxygène et des séquelles seront peut-être là. Parfois… on n’y arrive pas. Et parfois, ça se passe vraiment bien et le patient va beaucoup mieux par la suite. Parce que c’est du cas par cas.

C’est du cas par cas ; une personne dans la jeune vingtaine en bonne santé souhaitera sûrement se faire réanimer, au même titre qu’une personne de 85 printemps avec plusieurs pathologies secondaires souhaitera peut-être ne pas être réanimée. C’est aussi un choix personnel qui devra être discuté avec votre famille. Quelqu’un en soins palliatifs avec un cancer en phase terminale ne sera pas réanimé, son état de santé ne le permettant tout simplement pas.

Chaque niveau de soins à sa raison d’être, chacun visant quelque chose de différent. Il y a trois niveaux de soins (ou quatre, selon la littérature ou les établissements de santé).

Ce qu’on appelle le niveau de soins 1 : Implique tous les traitements possibles et inimaginables. De la recherche active si le diagnostic se fait attendre, plusieurs examens à l’horaire. Hospitalisation à l’unité des soins intensifs au besoin. Souvent de pair avec la réanimation cardio-respiratoire. Ce sont des soins poussés, des soins de guérison.

Ce qu’on appelle le niveau de soins 2 : Implique la plupart des soins et examens. On évite l’acharnement, n’est pas compatible avec la réanimation cardio-respiratoire, bien qu’en pratique, ce n’est pas toujours le cas. Possibilité de vous faire hospitaliser à l’unité des soins intensifs aussi. Le niveau de soins 2 ressemble beaucoup au niveau de soins 1.

Ce qu’on appelle le niveau de soins 3 : Soins de confort. (ça ne veut pas dire que ce sont des soins de fin de vie) On vise le confort du patient premièrement et avant tout. On soulage la douleur. Il n’y a souvent plus d’examens de prescrits, puisque le but premier du niveau 3 est de rendre le patient confortable. Incompatible avec la réanimation cardio-respiratoire. Le but de ce niveau de soins est de rendre le patient confortable dans sa maladie/cheminement, les traitements ayant été épuisés, la guérison n’étant pas/plus possible, ou tout simplement par décision du patient ou décision médicale.

Sachez que le niveau de soins n’est pas «coulé» dans le béton. Votre niveau de soins peut changer durant votre hospitalisation, selon votre décision ou celle d’un médecin. Oui un médecin décider de changer votre niveau de soins pour votre confort :

On le voit souvent chez des patients qui arrivent à l’hôpital déjà malade beaucoup, ayant plusieurs pathologies secondaires. Leur niveau de soins sera le niveau 2, pas de réanimation, discuté avec la famille et le patient. Durant l’hospitalisation, l’état du patient ne cesse de se dégrader et malgré les traitements et les examens disponibles et le travail de l’équipe médicale, l’état du patient continu de décliner, parfois, le niveau de soins est rediscuté avec la famille et le patient pour passer le patient en niveau de soins 3. À ce moment, le but des soins change. On ne cherche plus à guérir le patient, on cherche à le rendre confortable et le soulager. Parfois vous entendrez que le patient passe «passe en soins palliatifs». Ça ne veut pas dire qu’il va mourir, même si la mort est une fatalité qui nous touche tous, les soins palliatifs, c’est des soins qui pallient la douleur, qui rendent confortable le patient dans sa maladie et surtout, c’est parce qu’il n’y a plus de traitement possible.

Il est important de discuter de tout ceci avec votre famille afin que vos souhaits soient respectés. Il est toujours plus facile de discuter de ces sujets délicats lorsqu’aucune pression n’est ressentie, car toute la famille est en santé et que vous n’êtes pas dans l’urgence d’agir. Vous serez moins pris au dépourvu lorsqu’un membre de votre famille se fera hospitaliser. Il est tout aussi important d’en parler aux professionnels de la santé qui vous traiteront à l’hôpital afin que vous puissiez avoir le niveau de soins souhaité ou que quelqu’un puisse vous réexpliquer en quoi cela consiste. N’oubliez jamais que c’est votre santé et que les professionnels présents sur place sont là pour vous aider à vous orienter et vous guider dans vos traitements, n’hésitez pas à poser des questions à votre infirmière ou votre médecin.


Références :

INESSS, Les niveaux d’intervention médicale, les niveaux de soins. Récupéré de : https://www.inesss.qc.ca/fileadmin/doc/INESSS/Rapports/OrganisationsSoins/INESSS_Niveaux_intervention_medicale.pdf

INESSS, Les niveaux de soins, Normes et standards de qualité. Récupéré de : https://www.inesss.qc.ca/nc/publications/publications/publication.html?PublicationPluginController%5Bcode%5D=FICHE&PublicationPluginController%5Buid%5D=426&PublicationPluginController%5BbackUrl%5D=%252Fnc%252Fpublications%252Fpublications.html&cHash=7a4ca25ec33938326e3e73df97abe8f3

Julien, Marie & Dechelettte, Laure. CIUSS, Jeanne Mance. Récupéré de : https://jeannemance.ciusss-centresudmtl.gouv.qc.ca/fileadmin/csss_jmance/Menu/VotreCSSS/Documentation/PublicationsMedicales/FormulaireMultimodal/2_FormulairePictographique.pdf

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s