La maladie de la griffe du chat

Quand «minou» est parti, les bactéries dansent…

J’ai définitivement une passion pour les soins infirmiers, les animaux et les diagnostics étranges à la « Dr. House ». C’est pourquoi mon premier post sur ce blog vise à vous faire découvrir une maladie fréquente, mais peu connue.

Plusieurs d’entre vous ont certainement des chats à la maison. Or, très peu de personnes savent qu’un simple coup de griffe peut vous conduire éventuellement à l’hôpital.

Aux États-Unis, 22 000 nouveaux cas de la maladie de la griffe du chat sont répertoriés chaque année. En effet, la salive des félins (particulièrement des chatons) peut être porteuse de la bactérie Bartonella Henselae. La maladie est alors transmise de l’animal à l’être humain par une morsure ou un coup de griffe banal. Le chat, quant à lui, n’a aucun symptôme de cette infection.

Suite au contact avec la bactérie, il est possible d’observer une lésion remplie de liquide au site de la morsure/griffure. Au bout de 1 à 2 semaines,  85 à 90% des personnes qui ont développé la maladie auront un gonflement des ganglions du cou, des aisselles ou des aines. De plus, une légère fièvre, des maux de tête, des douleurs musculaires et une perte d’appétit peuvent être présents. Bref, des symptômes qui peuvent être facilement confondus avec ceux de la grippe! Or, sous sa forme la plus grave, la maladie de la griffe du chat peut causer une infection au cœur (endocardite), au cerveau (encéphalopathie), aux os (ostéomyélite) et aux yeux (syndrome de Parinaud).  Il est donc important que celle-ci soit diagnostiquée rapidement et traitée avec les antibiotiques appropriés.

La maladie de la griffe de chat confère une immunité à celui qui en est atteint (Ouf! On peut seulement l’attraper qu’une fois dans notre vie!) C’est d’ailleurs une maladie qui se guérit généralement bien, soit en 2 à 4 mois. Bien que la majorité des morsures/griffures du chat soient complètement inoffensives (si ce n’est que d’altérer votre ego) le mot d’ordre demeure la PRÉVENTION.Les félins sont des animaux très attachants qui le sont d’autant plus lorsque vous évitez leurs armes de défense; dents et griffes. Continuez de donner beaucoup d’affection à ces boules de poils en faisant toutefois attention à leurs sautes d’humeur.


Klotz, S.A.,  Ianas, V., & Elliot, S.P. (2011). Cat-scratch Disease. American Family Physician, 83(2). 152-155 / Nervi, S.J., Drayton, J.R., Kapila, R., & Ressner, R.A. (2014). Catscratch Disease. Récupéré de eMedecine : http://emedicine.medscape.com/article/214100-overview

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s